L'azouade ou le cocu puni.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'azouade ou le cocu puni.

Message par Le Nain le Sam 25 Juil - 4:45

Autrefois, le mari devait surveiller sa femme et surtout sa vertu, car le sexe féminin est tentateur, on le sait depuis Eve. Cependant, il arrivait que le digne époux soit fait cocu par son indigne épouse. Dans les petites communautés, le fait de ne pas avoir surveillé sa femme pouvait être puni d'une façon assez curieuse, le mari était promené dans le village assis sur un âne, mais tourné à l'envers, le corps vers la queue de l'animal, et soumis au quolibets de la foule. Si le mari était en déplacement, et que l'affaire avait lieu en son absence, c'est le voisin qui pouvait être soumis à l'azouade, pour ne pas avoir surveillé l'épouse de son voisin.

Cette coutume montre que dans un village, tout le monde s'épie, se connait et s'espionne. Faut il s'en étonner ?

_________________
Huic superes tu qui superes successor honoris ;
Degener es si degener a laude prioris.

Epitaphe du roi Louis VII.
avatar
Le Nain
Moderateur
Moderateur

Messages : 3520
Points : 3674
Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'azouade ou le cocu puni.

Message par Polo31 le Sam 25 Juil - 9:19

très amusante cette anecdote, et la mariée elle n'avait pas de sanctions ????
avatar
Polo31
Jedi
Jedi

Masculin Messages : 5944
Points : 6291
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 40
Localisation : Toulouse

http://le-feu-de-camp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'azouade ou le cocu puni.

Message par Polo31 le Sam 25 Juil - 9:21

très amusante cette anecdote, et la mariée elle n'avait pas de sanctions ????
avatar
Polo31
Jedi
Jedi

Masculin Messages : 5944
Points : 6291
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 40
Localisation : Toulouse

http://le-feu-de-camp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'azouade ou le cocu puni.

Message par Le Nain le Sam 25 Juil - 9:29

Si, elles avaient droit à la promenade aussi. Dans certaines régions, les amants étaient condamnés à traverser le village nus, en étant fouettés.

Il faut dire aussi que les femmes étaient régulièrement battues, il n'a jamais été facile d'être une femme, sauf dans certaines civilisations matriarcales qui sont assez mal connues, où le lignage est matrilinéaire, comme celle de Çatal Huyuk. Mais comme elles n'ont pas laissé d'écrits, on suppose sans certitude.

_________________
Huic superes tu qui superes successor honoris ;
Degener es si degener a laude prioris.

Epitaphe du roi Louis VII.
avatar
Le Nain
Moderateur
Moderateur

Messages : 3520
Points : 3674
Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'azouade ou le cocu puni.

Message par Polo31 le Sam 25 Juil - 14:03

Cette coutume avait cours partout ou juste dans une région ?
avatar
Polo31
Jedi
Jedi

Masculin Messages : 5944
Points : 6291
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 40
Localisation : Toulouse

http://le-feu-de-camp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'azouade ou le cocu puni.

Message par Le Nain le Sam 25 Juil - 14:45

J'ai des exemples dans le sud surtout. Le nom d'ailleurs n'est pas du nord. Peut être devait il exister la même chose ailleurs. Je n'ai pas cherché.

_________________
Huic superes tu qui superes successor honoris ;
Degener es si degener a laude prioris.

Epitaphe du roi Louis VII.
avatar
Le Nain
Moderateur
Moderateur

Messages : 3520
Points : 3674
Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'azouade ou le cocu puni.

Message par Le Nain le Sam 25 Juil - 15:12

Dans un autre livre, je trouve qu'il en est fait mention dans les coutumes de Toulouse et d'Agen dans la deuxième moitié du XIIIè siècle. C'était donc une peine judiciaire considérée comme infâmante. Rappelons qu'en vieux françois, la fame est la réputation, il en reste quelques traces en français moderne, la diffamation, infâme, un lieu mal famé par exemple. Infâmant signifie donc retirer la bonne réputation, ce qui n'est pas anodin à une époque ou la réputation et l'honneur comptent beaucoup.

_________________
Huic superes tu qui superes successor honoris ;
Degener es si degener a laude prioris.

Epitaphe du roi Louis VII.
avatar
Le Nain
Moderateur
Moderateur

Messages : 3520
Points : 3674
Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'azouade ou le cocu puni.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum