La famine de 1033.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La famine de 1033.

Message par Le Nain le Dim 16 Nov - 2:43

Voici ce qu'écrivit Raoul Glaber (Raoul le Chauve) dans son Historiarum libri quinque ab anno incarnationis DCCCC usque ad annum MXLIV




"Des pluies continuelles avaient imbibé la terre entière au point que pendant trois ans on ne put creuser des sillons capables de recevoir la semence. Quand on eut mangé les bêtes sauvages et les oiseaux, les hommes se mirent, sous l'empire d'une faim dévorante, à ramasser pour les manger, toutes sortes de charognes et de choses terribles à dire. Une faim enragée poussa les hommes à dévorer de la chair humaine. Bien des gens qui se rendaient d'un lieu à un autre pour fuir la famine, et avaient trouvé hospitalité, furent pendant la nuit égorgés, et servirent de nourriture à ceux qui les avaient accueillis. Beaucoup, en montrant un fruit ou un oeuf à des enfants, les attiraient dans des lieux écartés, les massacraient et les dévoraient. Les corps des morts furent en bien des endroits arrachés à la terre et servirent également à apaiser la faim. Il existe une église près de Mâcon où un homme sauvage avait installé sa cabane. Or il arriva un homme qui vint avec sa femme pour lui demander l'hospitalité. En promenant ses regards dans tous coins de la cabane, il aperçoit des têtes coupées d'hommes et de femmes et d'enfants. Aussitôt il pâlit, cherchant à sortir. Epouvanté par le traquenard mortel, notre homme gagna en toute hâte la cité voisine avec sa femme. En arrivant, il raconta au comte Otton, tout ce qu'il avait vu. On trouva 48 têtes, ce sauvage fut brûlé en place publique."


_________________
Huic superes tu qui superes successor honoris ;
Degener es si degener a laude prioris.

Epitaphe du roi Louis VII.
avatar
Le Nain
Moderateur
Moderateur

Messages : 3483
Points : 3637
Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famine de 1033.

Message par Polo31 le Dim 16 Nov - 9:26

C'un un récit horrible. Je crois bien qu'il n'y a que la faim qui puisse aussi vite ramener l'homme à son état original d'animal.
avatar
Polo31
Jedi
Jedi

Masculin Messages : 5944
Points : 6291
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 40
Localisation : Toulouse

http://le-feu-de-camp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famine de 1033.

Message par fdom le Dim 16 Nov - 9:40

c'est horrible......
avatar
fdom
Admin

Masculin Messages : 2038
Points : 2070
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 43
Localisation : pas de Calais

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famine de 1033.

Message par Le Nain le Dim 16 Nov - 9:47

La dernière grande famine de l'Ancien Régime fut celle de 1693-1694, on estime 1,3 millions de personnes moururent sur un total de 20 millions. Après, il n'y eut que des disettes. On frôla la famine en 1812. La dernière disette, en grande partie comblée par des importations massive est de 1854.

_________________
Huic superes tu qui superes successor honoris ;
Degener es si degener a laude prioris.

Epitaphe du roi Louis VII.
avatar
Le Nain
Moderateur
Moderateur

Messages : 3483
Points : 3637
Date d'inscription : 18/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famine de 1033.

Message par fdom le Dim 16 Nov - 9:49

merci le nain
avatar
fdom
Admin

Masculin Messages : 2038
Points : 2070
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 43
Localisation : pas de Calais

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famine de 1033.

Message par Invité le Dim 16 Nov - 11:04

Si ça se trouve on aurai jamais existé si nos ancêtres n'avaient pas fait ça.
L'homme est cannibale et visiblement il le supporte bien (d'un point de vu purement physiologique)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La famine de 1033.

Message par Polo31 le Dim 16 Nov - 11:11

Khaleesi a écrit:Si ça se trouve on aurai jamais existé si nos ancêtres n'avaient pas fait ça.
L'homme est cannibale et visiblement il le supporte bien (d'un point de vu purement physiologique)
L'homme n'est pas cannibale, l'homme est omnivore, mais possède un instinct de survie qui peu le pousser à devenir anthropophage. Après le cannibalisme à ma connaissance n'a jamais était un mode de consommation de l'homme, mais plutôt soit des micro-phenoménes liés à une question de survie, soit des rites païens. Il existe quelques cas de déviance connus ou des assassins pathologiques dévoraient  une partie ou des parties de leurs victimes.
Pour être un peu plus complet sur le sujet, il existe dans de nombreuses croyances anciennes, une idée selon laquelle le fait de manger une partie ou de boire le sang de son ennemi, permet de s'en approprier la force.
Le livre "les survivants" qui raconte le crash d'un avion dans la cordillère des Andes, parle de ce sujet. Les survivants du crash se retrouvent dans une situation ou leur survie ne passe que par cette solution.
avatar
Polo31
Jedi
Jedi

Masculin Messages : 5944
Points : 6291
Date d'inscription : 05/02/2014
Age : 40
Localisation : Toulouse

http://le-feu-de-camp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famine de 1033.

Message par olivierh le Dim 16 Nov - 22:59

Polo31 a écrit:
Khaleesi a écrit:Si ça se trouve on aurai jamais existé si nos ancêtres n'avaient pas fait ça.
L'homme est cannibale et visiblement il le supporte bien (d'un point de vu purement physiologique)
L'homme n'est pas cannibale, l'homme est omnivore, mais possède un instinct de survie qui peu le pousser à devenir anthropophage. Après le cannibalisme à ma connaissance n'a jamais était un mode de consommation de l'homme, mais plutôt soit des micro-phenoménes liés à une question de survie, soit des rites païens. Il existe quelques cas de déviance connus ou des assassins pathologiques dévoraient  une partie ou des parties de leurs victimes.
Pour être un peu plus complet sur le sujet, il existe dans de nombreuses croyances anciennes, une idée selon laquelle le fait de manger une partie ou de boire le sang de son ennemi, permet de s'en approprier la force.
Le livre "les survivants" qui raconte le crash d'un avion dans la cordillère des Andes, parle de ce sujet. Les survivants du crash se retrouvent dans une situation ou leur survie ne passe que par cette solution.
il y a plusieurs sortes de cannibalismes :

le cannibalisme de nécessité (crash d'avion, naufragés dans une chaloupe...) : en général, les gens ne s'en vantent pas.

le cannibalisme rituel : il y a beaucoup d'exemples de nécrophages ou anthropophages. Pour les nécrophages, par exemple, certaines tribus de Papouasie qui mangent les cervelles des morts de la famille pour acquérir leur force ou leur pouvoir (ce qui a causé des épidémies d'encéphalopathie). Pour les anthropophages, les tribus marquisiennes qui sacrifiaient aux dieux un ennemi capturé à la guerre, ou simplement une victime kidnappée dans la vallée d'à coté.

le cannibalisme par goût : il semble que certaines tribus des Salomons le pratiquaient.

le cannibalisme psychopathe : il y a eu quelques cas récents, notamment un japonais...

_________________
Je connais un moyen de ne pas vieillir : c'est d'accueillir les années comme elles viennent et avec le sourire... un sourire, c'est toujours jeune
A cœur vaillant rien d'impossible
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
olivierh
Jedi
Jedi

Masculin Messages : 3410
Points : 4244
Date d'inscription : 11/10/2014
Age : 54
Localisation : tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Re: La famine de 1033.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum